Jean Salmon Macrin réhabilite Mellin de Saint-Gelais (1550)

Dernière mise à jour : 4 mai 2013

Jean Salmon Macrin, Salmonii Macrini Juliodonensis Cubicularii regii Naeniarum libri tres, De Gelonide Borsala uxore charissima : quae annos XXXX, menses II, dies XV nata, obiit XIII Junii, Anno domini M.D. XXXXX, Paris, Michel Vascosan, 1550, p. 141-144 (et dernière).

Sur cette pièce, voir l’article de Perrine GALAND-HALLYN, « Le latin à la rescousse du français. Trois humanistes autour de Vénus éplorée », Lyon et l’illustration de la langue française à la Renaissance, G. Defaux (dir.), Lyon, éditions de l’ENS, 2003, p. 309-343. Voir notamment la p. 319 :

Saulnier, puis Stone, mentionnant l’ode latine qui, dans les Naeniae de Macrin, se présente comme inspirée de Mellin de Saint-Gelais (Ex Mellini […] Cantilena), soulignent tous les deux que la pièce confirme l’importance des chansons [de Saint-Gelais et de Pernete Du Guillet] que l’on vient d’étudier. Saulnier hésite toutefois à parler d’une véritable “consécration”. Il s’agit pourtant bien, comme on va le voir, d’une réhabilitation et d’une consécration de Saint-Gelais et, plus largement, des poètes de sa génération.”

Numérisation complète de l’ouvrage sur MDZ-Reader.

Macrin 141 Macrin 142 Macrin 143 Macrin 144


Pour citer cet article :
JOUBAUD Pascal et SICARD Claire, « Jean Salmon Macrin réhabilite Mellin de Saint-Gelais (1550) », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 30 avril 2013, mis à jour le 4 mai 2013 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/576.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search