Parution : « “J’irai cracher sur vos tombes”: l’étonnant hommage de Du Bellay à Saint-Gelais », 2016

Illustration du n° 19 de la revue en ligne Camenae, Brueghel le Jeune, Les Idolâtres, (1592 – Maastricht, coll. particulière).

Illustration du n° 19 de la revue en ligne Camenae, Brueghel le Jeune, « Les Idolâtres », (1592 – Maastricht, coll. particulière).

Dernière mise à jour : 11 janvier 2017

À la mort de Saint-Gelais, suivie de près par celle du roi Henri II, Du Bellay profite des quelques feuillets restés vierges dans l’imprimé du tombeau qu’il consacre au monarque pour rendre un dernier hommage, en latin, à un poète avec lequel il a, depuis son entrée dans la carrière des Lettres, entretenu des relations ambiguës, de haine, de jalousie et d’admiration mêlées. Un des articles parus dans le dernier numéro de la revue en ligne Camenae s’interroge sur la persistance de cette ambiguïté dans l’offrande apparemment civile d’un bref tombeau qui surprend par des choix que l’on peut considérer au moins comme maladroits et qui témoignent peut-être d’une forme de perfidie.

Références de l’article : SICARD Claire, « “J’irai cracher sur vos tombes”: l’étonnant hommage de Du Bellay à Saint-Gelais »CamenaeSavoir vivre et grossièreté, numéro 19, dirigé par Sylvie Laigneau-Fontaine, 2016 (lien vers le numéro de la revue).