Hugues Salel met en scène Mellin de Saint-Gelais et Victor Brodeau dans son Eglogue marine (1537 n. s.)

Dernière mise à jour : 22 août 2015

Eglogue marine sur le trespas de feu Monsieur Francoys de Valoys Daulphin de Viennoys, fils aisné du Roy. Ensemble ung Chant royal sur l’entreprinse de l’empereur contre le Roy, et honteuse fuite dudict Empereur. Et autres choses. Le tout composé par Hugues Salel de Quercy, Paris, Olivier Mallard, 1536 [1537 n.s.]

Le texte est réédité dans Les Œuvres de Hugues Salel, valet de chambre ordinaire du Roy. Imprimées par commandement dudict Seigneur, Paris, Étienne Roffet, 1539 [1540 n.s.] sous le titre “Eglogue Marine sur le trespas de feu Monsieur Françoys de Valois, Daulphin de Viennoys, fils aisné du Roy, en laquelle sont introduictz deux Mariniers Merlin et Brodeau Poètes Françoys”. On connaît également une autre édition à Lyon, chez Rigaud, en 1573.

L’édition de 1540 est numérisée ici.

Comme l’indique clairement le titre adopté à partir des Œuvres de 1540, Salel adopte dans son églogue un dispositif mettant en scène les deux poètes de cour, Saint-Gelais et Brodeau, sous les traits de mariniers.


Pour citer cet article :
SICARD Claire et JOUBAUD Pascal, « Hugues Salel met en scène Mellin de Saint-Gelais et Victor Brodeau dans son Eglogue marine (1537 n. s.) », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 22 août 2015 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/3890.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search