Jacques Béreau rend hommage à Mellin de Saint-Gelais (1565)

Dernière mise à jour : 25 février 2015

Jacques Béreau, Les églogues et aultres oeuvres poétiques, éd. Michel Gautier, Genève, Droz, TLF, 1976, p. 69-75.

Béreau consacre une longue églogue à Mellin de Saint-Gelais (églogue VIII). Il y rend hommage au poète mort en octobre 1558. La pièce présente une Vénus endeuillée pleurant la perte du poète, comme celui-ci l’avait lui-même mise en scène, déplorant la mort du bel Adonis, dans “Laissez la verde couleur” (c. 1544).


Pour citer cet article :
JOUBAUD Pascal et SICARD Claire, « Jacques Béreau rend hommage à Mellin de Saint-Gelais (1565) », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 25 février 2015 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/1963.



Citer ce billet
Claire Sicard (2015, 25 février). Jacques Béreau rend hommage à Mellin de Saint-Gelais (1565). Demêler Mellin de Saint-Gelais. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nikg

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search