Jacques Peletier du Mans parle de Mellin de Saint-Gelais (1541)

Dernière mise à jour : 23 août 2015

Peletier du Mans Jacques, L’Art poeticque d’Horace translaté de Latin en rithme Françoyse, Paris, Jean Grandjean, 1541, f. 8 v°.

Une numérisation de cet ouvrage est disponible sur le site de la bibliothèque de Chantilly.

Les vers évoquant Saint-Gelais figurent aussi dans l’édition de 1545, d’après laquelle nous les citons, car elle a été, contrairement à la précédente, revue par Peletier lui-même (sur ce point, voir Jacques Peletier du Mans, Œuvres complètes, t. 1, dir. Isabelle Pantin, éd. Jean Vignes, Paris, Champion, 2011, p. 87).

Peletier du Mans Jacques, L’art poetique d’Horace, traduit en Vers Francois par Jacques Peletier du Mans, recongnu par l’auteur depuis la premiere impression, Paris, Vascosan, 1545, f. 8 v°.

On peut lire le texte sur le site des BVH : ici et sur celui de l’Uquar : .
Une numérisation de l’ouvrage est disponible sur Gallica.

Or si tu veux nouveauz motz faire naitre,
Il te convient bien modeste et fin estre.
Loué seras si d’un mot de saison
Tu en fais un par bonne liaison
Qui soit nouveau. S’il faut que tu reveles
Par nouveauz motz choses toutes nouvelles,
Feindre pourras termes qui n’ont eté
Ditz ni congnuz par l’ancienneté,
Et te sera permise et approuvee
La nouveauté sobrement controuvee.
Les motz nouveauz et nagueres tissuz
Seront en pris, pourveu qu’ilz soint issuz
Des motz Latins, sans trop les deguizer.
Mais en ceci peut on favorizer
Alain et Mun, et qu’un pareil credit
Soit a Marot et Merlin interdit ?


Pour citer cet article :
SICARD Claire et JOUBAUD Pascal, « Jacques Peletier du Mans parle de Mellin de Saint-Gelais (1541) », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 9 novembre 2014, mis à jour le 23 août 2015 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/1774.

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search