“Hunc Lodoica tibi Tumuli decernit honorem”, un texte néo-latin de Saint-Gelais

Dernière mise à jour : 26 septembre 2014

Epitaphes à la louenge de Ma Dame Mere du Roy faictz par plusieurs recommendables Autheurs, avec autres nouvellement adjouxtez. Et les tous corrigez, et bien emendez, Paris, Geoffroy Tory, 1531, f. Ciiij r°.


Dans cette plaquette de 12 feuillets, dont l’achevé d’imprimer est daté du 26 octobre 1531, on peut lire des pièces latines et françaises de Mellin de Saint-Gelais. Parmi elles se trouvent ces quatre distiques latins regroupés au dernier feuillet, f. Ciiij r°. Ils sont reproduits dans l’article de Verdun-Louis Saulnier, “Remarques sur la tradition des textes de Mellin de Saint-Gelais“, 1953, p. 16-17, d’après lequel nous les citons.

Mellini Sangelasii

Hunc Lodoica tibi Tumuli decernit honorem
Servata officiis Gallia tota tuis.
Majora et statuat, verum ornamenta fatetur
Omnia Virtutem praeripuisse tuam.
Quod tamen et praestare potest in Funere, sancit
Ut patriae aeterna laude vocere Parens.
Condita sic illi plus debes quam Aedita. Nam quae
Obsequiis merita es, accipis Exequiis.


Pour citer cet article :
JOUBAUD Pascal et SICARD Claire, « “Hunc Lodoica tibi Tumuli decernit honorem“, un texte néo-latin de Saint-Gelais », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 26 septembre 2014 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/1665.



Citer ce billet
Claire Sicard (2014, 26 septembre). “Hunc Lodoica tibi Tumuli decernit honorem”, un texte néo-latin de Saint-Gelais. Demêler Mellin de Saint-Gelais. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nijv

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search