Sagon instrumentalise l’éloge de Saint-Gelais dans la querelle qui l’oppose à Marot (1537)

Dernière mise à jour : 24 septembre 2014

Mathieu de Boutigny [i.e. François Sagon], Le Rabais du caquet de Fripelippes et de Marot, dict Rat pelé, adictioné avec le comment., sl., sn., sd. (1537).

Voir la numérisation ici.

Le passage suivant se trouve f. aij v° – aiij r° :

Je ne veuil pas rabaisser les creditcz
Des excellans par toy nommez et dictz,
De sainct Gelez :  cherouet : chappuy : seve,
Ces quatre icy ne sont folz estourdys
Comme ton maistre : obstiné en mesdiz
Dont en esprit le mien à douleur grefve.

En regard de ces vers, on relève le commentaire marginal suivant :

“Le page de Sagon confesse que lesdenommez sont bons poetes et l’a oy dire à son maistre plusieurs foys”.

NB. La liste des quatre noms de poètes “excellents” cités par Sagon est donc la suivante : Saint-Gelais, Heroët, Chappuys, Scève.


Pour citer cet article :
SICARD Claire, « Sagon instrumentalise l’éloge de Saint-Gelais dans la querelle qui l’oppose à Marot (1537) », Démêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 24 septembre 2014 [En ligne] http://demelermellin.hypotheses.org/1651.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search