« Nostre vicaire un jour de feste » – indications bibliographiques

Dernière mise à jour : 8 novembre 2013

Cette notice est en cours d’élaboration. Elle sera complétée progressivement.

David TENIERS le jeune, "La fête de village", 1646, (détail), Musée de l'Ermitage, Saint-Petersbourg (source : WGA)

David TENIERS le jeune, « La fête de village », 1646, (détail), Musée de l’Ermitage, Saint-Petersbourg (source : WGA)

Genre : Douzain (Opuscule / Folie).

Élément de datation : Avant 1538. Apparemment, première attestation (jusqu’ici) dans une édition musicale.

1. Variantes de la pièce
a. Titres donnés à la pièce

« Douzain d’ung curé » (Fleur, 1542).

« Aultre » [i.e. douzain] (Recueil, 1552).

« Folies » (B.N. fr. 878 ; B.N. fr. 19145).

« Douzain » (Vienne).

« S.G. » (B.N. fr 15220).

b. Variantes de l’incipit

 « Nostre vicayre un jour de feste » (Ms. B.N. NAF. 1158)

2. Où trouver la pièce ?
a. Sources du XVIe siècle
* Imprimés

La Fleur de poesie francoyse. Recueil joyeux contenant plusieurs Huictains, Dixains, Quatrains, Chansons, et aultres dictez de diverses matieres mis en nottes musicalles par plusieurs autheurs, et reduictz en ce petit livre, Paris, Alain Lotrian, 1542. [Conservée à la BnF-Richelieu].

La Fleur de poesie francoyse. Recueil joyeux contenant plusieurs Huictains, Dixains, Quatrains, Chansons, et aultres dictez de diverses matieres mis en nottes musicalles par plusieurs autheurs, et reduictz en ce petit livre, Paris, Alain Lotrian, 1543.

Recueil de tout soulas et plaisir pour resjouir et passer temps. Aux amoureux comme Epistres, Rondeaulx, Ballades, Epigrammes, Dixains, Huictains nouvellement composé, Paris, Jean Bonfons, 1552.

Recueil de tout soulas et plaisir pour resjouir et passer temps. Aux amoureux comme Epistres, Rondeaulx, Ballades, Epigrammes, Dixains, Huictains nouvellement composé, Paris, Jean Bonfons, 1562.

La Recreation et Passe-temps des tristes, pour resjouyr les melancoliques, lire choses plaisantes, traictans de l’art de aymer, et apprendre le vray art de poesie, Paris, Pierre L’Huillier, 1573.

Œuvres poétiques de Mellin de S. Gelais, Lyon, 1574.

* Manuscrits

Ms. B.N. fr 2334 [1ère moitié du XVIe siècle], f. 23 v°.

– Ms. B.N. NAF. 1158 [c. 1545-1550], f. 177 r° et v°.

Ms. B.N. fr. 878 [c. 1563], f. 49 v°.

Ms. B.N. fr. 15220 [XVIIe siècle], f. 34 v°.

Ms. B.N. fr. 19145 [XVIIe siècle], f. 6 v° (vue 10 de la numérisation).

Vienne 10.162 [fin XVIIe – début XVIIIe siècle], f. 50 r°.

* Recueils de musique imprimés

 – Cinquiesme livre contenant xxviij Chansons nouvelles à quatre parties, Paris, Attaignant, 1538 (RISM 1538/14 ; musique de Le Heurteur).

Le Parangon des chansons. Cinquiesme livre contenant xxviii chansons nouvelles, Lyon, Moderne, 1539 (RISM 1539/20 ; musique de Le Heurteur).

Le second livre des chansons à quatre parties, Anvers, Susato, 1544 (RISM 1544/10 ; musique de Le Coq).

Second livre de meslanges, Paris, Ballard, 1612 (RISM 1612/L1700 ; musique de Le Jeune).

 * Manuscrits de musique

– Ms. BasU F.X. 22-4.

b. Éditions modernes

– Blanchemain Prosper, Œuvres complètes de Melin de Saicnt-Gelays, Paris, 1873, tome 1, p. 274.

– Stone Donald Jr, Œuvres poétiques françaises, Paris, STFM, t. 1, p. 131.

3. Enregistrements

L’ensemble Janequin interprète la chanson dans la version de Le Jeune. Voir article du carnet.


Pour citer cet article : JOUBAUD Pascal et SICARD Claire, « « Nostre vicaire un jour de feste » – indications bibliographiques », Demêler Mellin de Saint-Gelais, Carnet de recherche Hypothèses, 26 août 2013, [En ligne] https://demelermellin.hypotheses.org/1112.